Regards sur Nouvelle-Aquitaine

 

OpendID




Annuler

La nouvelle-Aquitaine s’étend sur 84000 km2 et 12 départements et regroupe désormais 5,8 millions d’habitants.  

 

Nouvelle-Aquitaine départements: Charente, Charente-Maritime, Corrèze, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Gironde, Haute-Vienne, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantique, Vienne.

 

Climat:

Le climat de l’Aquitaine est de type océanique.

il présente donc des hivers très doux et des étés chauds.

Les précipitations sont fréquentes mais réparties tout au long de l’année.

 

Origine du nom:

Aquitaine  viendrait du  Latin aqua (eau), ce qui en ferait le « pays des eaux ».

Ce nom pourrait venir aussi des Auscitains qui était le peuple présent avant la conquête romaine dans le Gers.

 

La langue aquitaine:

Les langues régionales de l’Aquitaine sont l’occitan, le basque et le saintongeais

 

Histoire de l’Aquitaine:

La région Aquitaine  fut conquise par César en 52 av. JC.

Elle passe sous domination des Wisigoths en 412, puis Clovis l’intègre, après sa victoire à Vouillé en 507, au Regnum Francorum.

Élargie de toutes parts, l’Aquitaine deviendra un royaume, pour redevenir un duché.

Les comtes de Poitou s’intéressent au prestigieux titre ducal et s’emparent du titre.

Au cours de la guerre de Cent Ans, l’Aquitaine fut reconquise par le roi de France.

La province fut rattachée définitivement à la France en 1472.

 

La ville principale c'est Bordeaux

Ses habitants s’appellent  les Bordelais et les Bordelaises.

La ville est connue dans le monde entier pour son vignoble surtout depuis le XVIIIe siècle, qui fut un véritable âge d’or. Capite de l'ancienne Guyenne le "Nord de l'Aquitaine actuelle" Bordeaux fait partie de la Gascogne.

 

La ville est traversée par la Garonne:

C’est un port accessible aux navires de haute mer.

Elle possède le pont en aval sur la Garonne, le pont d’Aquitaine et le pont Jacque Chaban Delmas le nouveau pont urbain à travée levante et le pont de Pierre qui fut la première liaison sur la Garonne entre les 2 rives.

La Garonne s’appelle en languedocien et en gascon : « era Garona /eɾa garunɵ », qui signifie la rivière. 

On l’écrivait Garumna du temps de Jules César, un nom composé du radical pré-indo-européen « garr » (pierre ou rocher) et du suffixe « unn » / « onna » ce qui voulait dire « rivière caillouteuse » ou « torrent ».

 

 

 

 

0 commentaire

Ajouter un commentaire

Me notifier des nouveaux commentaires :

S'inscrire sans commenter

CAPTCHA Image

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 3806142
Consultations des 10 dernières minutes : 9
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 18
Nombre de consultations d'hier : 58
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 43
Visiteurs des 60 dernières minutes : 7
Visiteur(s) récents: 2